Jessika : « Je me suis accoutumée à les avoir ainsi et surtout j’ai appris à les aimer tels qu’ils sont. »

Notre Natural’lady de ce mois, nous vient du Gabon, un pays situé en Afrique centrale. Jessika Guess, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, n’a jamais défrisé ses cheveux.  Un choix fait par ses parents depuis son enfance et qu’elle continue d’opter bien qu’ étant en âge de prise de décision. Je vous laisse découvrir une partie … Lire la suite Jessika : « Je me suis accoutumée à les avoir ainsi et surtout j’ai appris à les aimer tels qu’ils sont. »

Kelima : « Ce retour aux cheveux naturels n’est pas à mes yeux qu’une aventure de mode ou de l’ordre de l’esthétique. Elle est pour moi complètement humaine et je la veux positive et édifiante »

Elle s’appelle Marie-Christine. Moi, je l'ai connu sous le prénom Kelima. Une jolie dénomination formée des prénoms en swahili de ses 3 mignonnes filles : Kimya, Elikya et Nehema. Kelima est gestionnaire en Ressources Humaines et vit à Douala au Cameroun avec sa petite famille. Vous l’avez compris, c’est notre Natural’Lady du mois. Kelima avec … Lire la suite Kelima : « Ce retour aux cheveux naturels n’est pas à mes yeux qu’une aventure de mode ou de l’ordre de l’esthétique. Elle est pour moi complètement humaine et je la veux positive et édifiante »

Kimberley : « Je suis noire et je dois avoir par nature des cheveux crépus. Quelle fierté ! »

Elle est aussi belle que son sourire. Et aussi étincelante que son regard. Elle, c'est Kimberley, jeune Dominicaine de 18 ans qui comme des centaines de jeunes filles et femmes noires portent dignement et fièrement leurs cheveux crépus dans un environnement où les cheveux lisses dominent, où la majorité des jeunes filles veulent être à … Lire la suite Kimberley : « Je suis noire et je dois avoir par nature des cheveux crépus. Quelle fierté ! »

Victoire : « Jusqu’aujourd’hui, je n’ai eu aucun regret d’avoir osé sauter le cap ! »

Elles disent non au défrisage, oui à leurs cheveux naturels. Les "Nappy", comme on les dénomme, s’affranchissent des stéréotypes de beauté occidentale pour s’affirmer en tant que femmes noires en Europe. La Natural’lady qui partage son aventure capillaire aujourd’hui en est un exemple. Étudiante en troisième année de journalisme à l'université Fédérale De Ceara, Brésil, Victoire … Lire la suite Victoire : « Jusqu’aujourd’hui, je n’ai eu aucun regret d’avoir osé sauter le cap ! »

Irma : « Revenir au naturel est la meilleure décision qu’on puisse prendre pour la santé de nos cheveux. »

    La béninoise Irma partage son histoire capillaire au travers ces lignes. Jeune, belle et taille moyenne, Irma a fait son retour au naturel bientôt 2 ans. Cette jeune femme au regard lumineux se dit heureuse de faire ce feedback pour une cause évidente, la bonne santé des ses cheveux. Je vous laisse plonger … Lire la suite Irma : « Revenir au naturel est la meilleure décision qu’on puisse prendre pour la santé de nos cheveux. »