Interview

Antonia : « Nos cheveux sont magiques !!! »

En tant que femmes noires, nos cheveux sont notre couronne et une extension de qui nous sommes. « Nos cheveux sont magiques!!! » dixit Antonia ASSOGBA, notre Natural’Lady du mois. Comptable en Ressources Humaines, maman de deux jolis garçons, Antonia est béninoise d’origine et vit en France depuis 1994. Âgée de 45 ans, notre Naturel’Lady porte sa crinière au naturel depuis huit ans. Huit d’expériences qu’elle a bien voulu nous partager en quelques mots au travers cette interview. Bonne lecture !

Comment es-tu revenue au naturel ? Raconte-nous.

J’ai toujours de beaux cheveux, longs et touffus. Ma maman m’a défrisé les cheveux très tôt. Mais à l’adolescence je l’ai coupé et les portais courts, crépus, jusqu’en classe de troisième. Une fois en seconde, je les ai laissé repousser, puis défriser. J’ai fait mon bonhomme de chemin avec la texture défrisée jusqu’au jour j’ai décidé de les garder au naturel. Et mon premier big shop a eu lieu lorsque j’étais enceinte de mon aîné il y a 20 ans de cela. Mon deuxième big shop a eu lieu en 2011.  J’aimais beaucoup mes cheveux, courts, facile à coiffer, jolis frisottis et look unique. Je me sentais différente, beaucoup de femmes m’arrêtaient dans la rue pour me demander si je faisais des soins particuliers pour avoir ce grain (texture) de cheveux, style wave etc… Suite à une période difficile, je me suis coupé les cheveux à nouveau, pour repartir, me recentrer, pour aller à la rencontre de mon moi profond. C’était comme une libération. Je n’ai jamais porté des perruques, l’usage des tissages ou des rajouts est très limité.

Quelles différences fais-tu aujourd’hui en parlant de l’état de tes cheveux ?

Depuis 8 ans, je suis très heureuse et convaincue que mes cheveux sont beaux à l’état naturel. Pour couronner le tout, je laisse mes cheveux blancs s’épanouir. Je ne les teins plus depuis 2018. Mes cheveux me conviennent tels qu’ils sont à l’état naturel. J’ai même réussi à convaincre ma jeune sœur qui n’était pas du tout d’accord avec ce retour aux cheveux crépus à l’époque. C’est moi qui lui ai même fait son big shop.

Qu’est-ce que tu aimes et qu’est-ce que tu détestes de tes cheveux naturels ?

J’aime particulièrement mon grain (texture) de cheveux et je les porte le plus souvent à l’état kinky, avec mes frisottis. Ce que j’aime le moins, c’est le shrinkage. On n’arrive pas trop à se rendre compte de leur longueur, mais on s’adapte. Au bout de 8 ans, je trouve que ma longueur n’est pas celle qu’elle aurait dû être à cause de mes pointes qui s’abîment vite. Toutefois je les aime tels qu’ils sont. Mes cheveux afro sont mon identité, je me sens très bien avec, et je les porte fièrement. Et puis, c’est marrant quand les copines blanches tirent sur une mèche et se rendent compte de leur longueur

Nos cheveux sont magiques !!! Je privilégie les produits naturels, bios et faits maison de plus en plus pour leur entretien. La Cité Des Crépus m’est d’une aide précieuse et je me suis inscrite au futur événement afin de trouver une routine efficace.

8 ans d’expérience capillaire, ce n’est pas négligeable, quel conseil as-tu pour celles qui hésitent encore à revenir aux cheveux naturels ?

Le conseil que j’ai à donner pour un retour au naturel est de s’écouter et de le faire pour  soi, et non pour un effet de mode. Surtout ne pas hésiter à essayer de nombreuses reprises si on craque pour un défrisage.

Une astuce capillaire pour finir ?

De l’eau de rose dans le vap’Eau, cela adoucit les cheveux.

Essayer les cheveux crépus, c’est les adopter !!! Merci

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s